CDandLP : passionnément français | Monsieur Vinyl
2076
post-template-default,single,single-post,postid-2076,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,paspartu_enabled,paspartu_on_bottom_fixed,qode_grid_1300,vss_responsive_adv,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-10.1.2,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1,vc_responsive

CDandLP : passionnément français 🇫🇷

À l’heure où j’entends parler sans cesse des places de marché américaines comme Discogs ou encore MusicStack, il me paraît important de rappeler qu’il existe une exception 100% française. Une place de marché hexagonale où, comme son nom l’indique, les CD et les vinyles sont à l’honneur. Sept lettres, un nom : CDandLP.

Si vous recherchez du vinyle, vous vous êtes déjà certainement confrontés aux différentes places de marché qui existent sur internet. Oui, car si les foires aux disques ça aide bien à dénicher nos chères galettes, de nos jours la solution d’internet c’est quand même pas mal… Oui, certes, le contact humain y est différent, mais avouez que c’est tout de même pratique de trouver facilement LA galette tant recherchée à partir d’une plateforme spécialisée sans quitter son fauteuil ! Encore faut-il que cette plateforme soit au top afin de vous garantir un service de qualité.

Personnellement, pour dénicher de la galette ronde, je fréquente pas mal de sites webs différents (je vous avez cité une liste non exhaustive dans l’article « La Croisade Aux Vinyles »). Mais aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’une plateforme française que je fréquente depuis 2012 : CDandLP.

Back To The Future !

Pour comprendre les origines d’une place de marché dédiée aux vinyles (et autres supports musicaux), il faut remonter en 1997 ; c’est cette année symbolique que choisit Dave Stack pour imaginer et développer un moteur de recherche complètement dédié à la musique : MusicStack. Cet homme a vu grand, et aurait pu devenir à lui seul le « Google » du support musical si Kevin Lewandowski n’avait pas – trois ans plus tard – fait évoluer cette même idée en la fusionnant à une immense base de données libre et collaborative qu’il nommera… Discogs.

Mais quid de la France ? Car si ces deux places généralistes précédemment citées sont américaines, il manquait clairement une version hexagonale… Eurêka ! En 2001, Steven Bargain et Xavier Brescia, deux passionnés de musique, se lancent à leur tour dans l’aventure. Leur objectif ? Mettre en relation les passionnés du vinyle et faciliter leurs échanges. Ils créent alors CDandLP.

C’est le bouche-à-oreille qui va permettre à cette place de marché bleu-blanc-rouge de se positionner en France comme un acteur majeur dans le monde du disque. À l’époque, durant les conventions et autres foires aux disques, je me souviens avoir vu le logo noir et orange sur quelques tracts. Mes premiers souvenirs de CDandLP sont liés à la consultation de l’agenda du disque qui délivrait les dates de toutes les manifestations de l’hexagone (il existe toujours). C’était novateur ! À cette période, je ne me doutais pas encore que, plusieurs années plus tard, j’allais acheter des vinyles sur internet par le biais de ce type de plateforme. Le futur était déjà en marche.

À la conquête du Japon…

Dix-huit ans plus tard, il est temps de faire le bilan. La petite entreprise CDandLP est devenue grande, et compte aujourd’hui huit collaborateurs qui s’avèrent être d’excellents intermédiaires. Elle s’est également ouverte au reste du monde en étant traduite en espagnol, en allemand et en japonais (langues qui se sont ajoutées à l’anglais et au français présents dès son lancement).

D’ailleurs, le Japon, parlons-en. Car si il y a bien une performance à retenir concernant CDandLP, c’est bien celle d’avoir réussit à conquérir le cœur des Japonais. Cela a d’autant plus de mérite que les collectionneurs asiatiques sont très exigeants ; ce continent est le pays du ‘Mint’ ! Parmi les huit personnes que compte CDandLP, une personne est aujourd’hui en charge de la clientèle japonaise. Il existe même une antenne à Tokyo.

Et c’est bien là toute la différence avec d’autres places de marché liées à la musique ; CDandLP est une entreprise qui cultive une valeur primordiale : celle de privilégier et entretenir une relation de confiance avec ses clients.

Installée depuis 2003 à Saint-Étienne, en Auvergne-Rhône-Alpes, l’entreprise ne connaît pas la crise (comme le chantait si bien Alain Bashung). Avec un catalogue en ligne comptabilisant pas moins de 15 millions de CD et vinyles d’occasion, CDandLP vibre chaque jour aux battements de cœur des nombreux collectionneurs qui fréquentent le site. On y trouve aussi des vendeurs provenant du monde entier ; globalement, vous allez croiser des vendeurs français, allemands, américains, hollandais, anglais, italiens, argentins, russes, monégasques et bien sûr japonais (entre autres). Et pour être moi-même un consommateur régulier du site, je peux vous dire qu’il est tout à fait possible d’y trouver de belles pièces chez ces derniers. C’est même parfois surprenant, même au niveau tarifaire, car certains vendeurs peuvent appliquer une promotion sur leurs prix de vente. C’est donc, dans certains cas, très avantageux.

Accompagner votre achat

Lorsque vous achetez un vinyle sur CDandLP, le suivi client s’avère bien plus précis que sur Discogs. Après avoir passé votre commande, vous allez attendre que votre vendeur vous confirme la disponibilité du disque que vous convoitez. Vous tremblez quelques instants ou quelques jours, le temps que le vendeur vous le précise. Si le disque est disponible (youpi !), alors vous passez à l’étape du paiement (la plateforme accepte notamment PayPal, ce qui est plutôt cool).

Une fois payé, vous recevez un mail vous confirmant que le vendeur vous a bien expédié le colis. Et lorsque vous aurez reçu votre cher vinyle au sein de votre doux foyer, vous serez alors invités à le notifier à votre vendeur via le site, tout en lui indiquant à quelle date vous l’avez reçu. Par la même occasion, vous pourrez noter votre vendeur et évaluer la qualité de son service.

 

Le fonctionnement de CDandLP

 

Quant au moteur de recherche du site, il s’avère – une nouvelle fois – beaucoup plus précis que Discogs (oui, à ma grande surprise, c’est possible !) Pourquoi ? Tout simplement parce que le développeur de CDandLP a trouvé qu’il était bien plus judicieux de créer des champs séparés dans la barre de recherche ; vous souhaitez séparer le titre de l’album du nom de l’artiste ? C’est possible ! À moins que, dès le départ, vous souhaitez cibler le type de support recherché ? C’est une nouvelle fois possible ! Maintenant, imaginez la fusion de ces deux possibilités… Wow !

Enfin, CDandLP propose un blog regroupant bon nombre d’articles intéressants autour de la galette ronde et – plus généralement – de la musique. Et ça bouge chez CDandLP ! Vous y trouverez aussi des concours, des événements, et un forum de discussions où il est possible d’y déposer vos questions.

La plateforme accomplie véritablement son rôle de compagnon à l’achat en plus de faire honneur au vinyle, et plus généralement à la musique ; personnellement, en tant que client de CDandLP, je n’ai jamais eu le sentiment d’avoir été laissé de côté.

Quelques défauts ?

Seuls hics au tableau, CDandLP ne bénéficie pas encore d’une application mobile, et c’est bien dommage. En ce qui concerne le visuel des pochettes, elles ne sont pas toujours présentes sur les fiches et, si elles le sont, elles ne sont pas toujours fiables ou de bonne qualité. Il faudra donc faire appel à votre instinct de collectionneur et vérifier si votre vendeur a de bons retours clients à son actif.

En dehors de ces deux petits défauts, cette place de marché possède pas mal de qualités : un service client proche et à l’écoute, une sécurité de transactions (pour les paiements et les envois) et, bien sûr, l’avantage d’être un site 100% français (cocorico !).

Dorénavant, lorsque vous rechercherez un vinyle sur internet, veillez toujours à jeter un coup d’œil sur CDandLP. Vous pourriez vraiment être très surpris… parole de collectionneur ! 😉

=========================

Retrouvez CDandLP sur la toile…

Le site : www.cdandlp.com
Facebook : www.facebook.com/cdandlp
Twitter : www.twitter.com/cdandlp

Aucun commentaire

Publier un commentaire